vers une sixième extinction de masse

Les espèces en danger

 

 

Les habitats

Un processus naturel accéléré par l’Homme.

 La disparition d’une espèce animale ou végétale, c’est lorsque celle-ci s’éteint totalement. A l’origine, l’extinction est un processus naturel. Lorsqu’un groupe d’individus n’est plus adapté à son habitat, sa population décline pour ensuite disparaître totalement. La terre a déjà connu cinq extinctions de masse qui ont conduit à la disparition totale de certaines espèces. La première est l’extinction de l’Ordovicien. Elle s’est produite il y a environ 445 millions d’années. La vie sur terre était essentiellement marine. Cette extinction s’est répandue sur une période d’un million d’années. La cause était une période glaciaire qui a congelé une très grande partie des eaux. La seconde est l’extinction du Dévonien. Celle-ci a eu lieu il y a environ 360 millions d’années. La cause a été l’épuisement de l’oxygène dans les océans.  A cette période, la vie terrestre commençait à se développer, ce qui a conduit à un manque d’oxygène au niveau marin. Pour la troisième il s’agit de l’extinction du Permien : C’était il y a 252 millions d’années. Cette troisième extinction de masse a été la plus importante et dévastatrice. 95% des espèces marines ont disparu et 75% des vertèbres ont été décimées. Les causes sont notamment les éruptions volcaniques et les astéroïdes. Pour la quatrième nous parlons de l’extinction du Trias. Cette extinction a eu lieu il y a 200 millions d’années. Ces causes sont encore débattues. Entre changement climatique ou astéroïdes les raisons sont encore mystérieuses. Celle-ci a causé l’extinction de 80% d’espèces vivantes sur terre. Enfin, la dernière est l’extinction de Crétacé qui s’est déroulée il y a 66 millions d’années. C’est la fameuse extinction totale des dinosaures terrestres et marins ! La cause est pour sûr un astéroïde. Un cratère a été retrouvé dans la péninsule mexicaine. 75% d’espèces marines et terrestres.

Nature Network Fund

Vers une sixième extinction de masse

A l’heure actuelle, nous parlons de sixième extinction de masse dont la cause est l’espèce humaine. La quasi-totalité des espèces animales et végétales ont disparues ou commence à disparaitre.  Les activités anthropocentriques de l’homme détériorent les habitats de façon considérable.Lorsque celui-ci se dégrade, l’équilibre écologique se rompt et tous les organismes vivants sont perturbés. Les espèces ont ainsi moins de nourriture, de lieu de reproduction. Elles s’adaptent facilement aux conséquences de se déséquilibre, comme la sécheresse, la maladie, les inondations. Aujourd’hui, sous l’effet des activités anthropocentriques, le processus naturel de disparition des espèces est accéléré par l’homme. Le rythme d’extinction est alarmant (une espèce sur trois est menacée), et son ampleur est réellement préoccupante.Il est estimé que 239 hectares de forêt ont disparu depuis 1990.   Depuis 1970, près de 70% des espèces de mammifères, d’oiseaux, de poissons, d’amphibiens et de reptiles ont disparu. D’après l’UICN sur 142 577 espèces 40 084 sont menacées. Pour sensibiliser et permettre de limiter les disparitions d’espèces et des habitats, l’UICN dresse chaque année une liste rouge des espèces en danger. C’est un inventaire efficace, car il se base sur des critères précis pour évaluer les extinctions.

Les raisons du déclin des espèces.

habitat-naturenetworkfund
Destruction de l'habitat

L’habitat se détériore à cause des activités anthropocentriques de l’Homme. la surpopulation, de la pollution, du changement climatique. Les habitats naturels se détruisent, et les espèces qui y vivent disparaissent. Ce désastre écologique est d’origine naturelle, mais il est fortement accéléré par l’homme. 

invasive-menace-biodiversité
Le fait de l'espèce humaine

L’homme est le plus grand prédateur de chaque espèce et de chaque habitat. Par  son activité, sa sur-consommation, le braconnage, la déforestation, la surexploitation des ressources naturelles, la pollution, la pêche. Il détruit toute la biodiversité dont les espèces et leurs habitats.

nnnf-nature-protection
LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le changement climatique entraîne des hausses de températures qui changent les conditions de vie des espèces. Les populations vivant dans les zones froides connaissent une hausse de températures tandis que d’autres espèces voient leurs sols assécher. Par manque d’adaptation, certaines disparaissent.

nnf-destruction-habitat
La pollution

La pollution des eaux est intense. Moins de la moitié des déchets sont recyclés et sont donc déversés dans les sols et les océans. Les eaux sont englouties par le plastique qui détériore toute la flore et la faune marine. Les sols sont aussi pollués par les déchets. Des espèces décèdent très souvent à cause du plastique! 

déforestation-nnf
la déforestation

C’est la première cause de destruction des habitats et des espèces. Elle entraîne une réduction significative des forêts et met en péril toute la biodiversité qui l’entoure. Les habits sont détruits presque dans leur intégralité, et les écosystèmes sont  totalement dénaturés. Les espèces quant à elles, disparaissent. 

sauvons-biodiversité-nnf
Pesticide

L’utilisation de pesticide est mortelle pour beaucoup d’espèces. Le simple fait d’être en contact avec ce produit leur est fatal. Lorsque celui-ci est déplacé par le vent ou la pluie, il pollue l’air et les sols. Il appauvrit aussi les eaux ! c’est un élément destructeur de toute la biodiversité, en intoxiquant tous les organismes. 

Les conséquences de la disparition des espèces

Sur notre alimentation

Le rôle des espèces dans la production de nourriture est important. L’équilibre entre les prédateurs, les pollinisateurs, les plantes permet la production de ressources naturelles. La disparition d’espèces brise cet équilibre et met à mal la production de l’alimentation.

Détruit les écosystèmes

Le changement climatique

La qualité de l’air est impactée. Les arbres permettent de stocker le CO2 et de limiter leur diffusion dans l’air. Cependant, avec la déforestation massive, leur rôle de régulateur de CO2 se réduit considérablement. Le CO2 est moins absorbé et la qualité de l’air est plus mauvaise. La destruction des espèces joue de ce fait un rôle important sur le changement climatique. 

Nature network Fund

Comment agir pour lutter contre la disparition des espèces.

Lutter contre la pollution

Lutter contre le changement climatique

Lutter contre la déforestation

Lutter contre le braconnage

Lutter contre la destruction des habitats !

Avoir un mode de vie écoresponsable !

Protéger et respecter la vie sylvestre et les habitats !

S’engager dans la préservation de l’habitat naturel des animaux !

Espèces menacées: quels sont les animaux à protéger en priorité?

Liste des espèces en danger : "On peut vraiment faire revenir de la biodiversité si on prête un peu attention" plaide le président du Muséum National d'Histoire Naturelle

L’Australie a le taux de disparition des mammifères le plus élevé de tous les continents