-Un grand singe endémique et prioritaire-

Le orang-outan

 

 

Castor

Le seul grand singe asiatique

 L’ orang-outan est le seul grand singe asiatique. Il existe deux espèces: l’orang-outan de Bornéo et celui de Sumatra. Elles  appartiennent à la famille des Hominoïdes. En malais, orang-outan signifie l’homme des forêts. La raison de ce nom est que ce singe est très proche de l’homme de par son intelligence et par le fait qu’il partage 97% de son ADN avec l’Homme. Autrefois la répartition de l’orang-outan s’étendait sur l’ensemble de l’Asie du Sud est, allant même jusqu’au Sud de la Chine et au sud indonésienne de Java. Aujourd’hui sa population ayant considérablement diminué, son aire de répartition est moins grande, elle est limitée aux îles de Sumatra et Bornéo. Ce grand singe est un arboricole par nature ! Il vit dans les arbres, à environ  20m de hauteur et il ne descend que très rarement. C’est un parfait équilibriste. C’est une espèce nomade,  ce dernier cri pour indiquer que sa présence et son occupation du territoire. C’est un grand singe qui vit seul ! Le seul groupe possible est la mère et son fils qui vivent ensemble pendant sept ans !

 

Les causes du déclin de sa population

orang-outan-afrique
Destruction de son Habitat

Adaptée à la vie en forêt, la déforestation est l’une des causes principales du déclin de sa population. L’exploitation massive du bois, notamment pour l’exportation de l’huile de palme, détruit son habitat. Ce n’est pas la seule, toutes les activités de l’homme détériorent l’habitat et  appauvrit les ressources naturelles.

orang-outan-sauvegarde
Le fait de l'homme

 L’homme est le plus grand prédateur de chaque espèce et de chaque habitat. Par son influence, il détruit toute la biodiversité dont les espèces et leurs habitats. Pour l’Orang-Outan, c’est la chasse qui a eu raison de nombreux individus de cette espèce. Pour sa viande,  pour la vente comme animaux de compagnie.

singe-orang-outan
LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Il entraîne des modifications importantes de l’habitat comme les fortes précipitations, les inondations, les feux de forêts, la sécheresse. L’orang-outan n’est pas adapté à ces changements qui modifient la végétation et la réduit de façon significative. Ce qui réduit sa population de façon considérable.

Nature Network Fund

Une espèce en danger d’extinction

Selon la liste rouge de l’UICN l’orang outan est en danger critique d’extinction.  Sa population ne cesse de diminuer de façon significative. Il faut continuer les actions  pour assurer la conservation de cette espèce, pour éviter leur disparition totale dans une dizaine d’années.

Les raisons de la sauver

C’est une espèce reconnue comme les « jardiniers de la forêt ». En se déplaçant ils dispersent les graines des fruits qu’ils consomment ce qui permet le reboisement de la forêt, la dispersion des plantes et par la suite au renouvellement et à la bonne santé de la jungle et des autres espèces. Ils abattent aussi les grands arbres ce qui permet de laisser passer le soleil et par ricochet permet la régénération forestières. Si les orangs-outans ne remplissaient plus ce rôle, tout l’écosystème changerait, le nombre d’arbres serait considérablement réduit ainsi que le stock de carbonne. De plus, les nids construits en haut des arbres par cette espèce sont utilisés par d’autres espèces.

Le grand primatie asiatique peut mesurer jusqu’à 1,40 de hauteur et 2m d’envergure et peser plus de 90 kilos. C’est une espèce qui peut vivre jusqu’à 6 ans. La femelle quant à elle peut mesurer jusqu’à 1,15 de hauteur et peser jusqu’à 50 kilos. Ce signe peut vivre jusqu’à 35 ans. Il existe trois espèces d’Orang-Outan : Celui de Bornéo, de Sumatra et de Tapanuli. Son régime alimentaire est omnivore, c’est-à-dire qu’il mange des aliments d’origine végétale mais aussi animale comme le miel, les oiseaux et les insectes.

Les orangs-outans sont les plus grands animaux arboricoles du monde ! C’est aussi le primate le plus solitaire, il n’est pas très sociable. Il se mélange rarement avec les individus de son espèce, hormis pour les balades et la reproduction.

L’orang-outan n’a pas de saison des amours privilégiée. Seuls les individus ayant atteint la majorité sexuelle (7-10 ans) peuvent s’accoupler. La femelle met au monde entre 1 petit après une période de gestation de 9 mois. Il est nécessaire de savoir, que la femelle ne donnera naissance qu’à un petit pendant une période 6 à 7 ans environ. C’est pour cela que durant sa vie, la femelle donne naissance à 3-4 petits seulement. Le bébé orang-outan va être allaité et éduqué sur une période pouvant aller jusqu’à ses huit ans. Une fois automne le petit quittera sa mère pour devenir à son tour un solitaire.

Nature network Fund

Nos actions

Travailler pour la conservation de cette espèce avec les entités qui s’occupent de sa sauvegarde 

Développer les mesures de conservation pour réduire la destruction de l’habitat  et assurer sa revitalisation de l’habitat 

Sensibiliser un large public dont les écoles à la protection de l’environnement dans les régions où il vit 

Participer aux projets de conservation et possible réintroductions, notamment en France et en Suisse

Soutenir financièrement des actions de conservation sur le terrain