Le loup rouge

-Animal endémique des Etats-Unis -
Loup-rouge

Un des loups les plus rare

C’est une espèce carnivore, essentiellement nocturne. Contrairement aux Léopards des neige, il vit en meute. Nous l’appelons le loup rouge par rapport à la couleur de son pelage de teinte cannelle. A la différence des autres loups, ce dernier à la capacité de se tenir debout sur ses pattes postérieures. C’est un avantage crucial pour la chasse, car ce dernier peut voir par-dessus les hautes herbes en toute discrétion. Son habitat a considérablement diminué ces dernières années, nous ne le retrouvons plus dans toute la partie Est des États-Unis, mais simplement en Caroline du Nord. Il vit sans les forêts, prairies, les montagnes, dans des tanières proches de coin d’eau.

Il ne reste que 35 loups rouges à l’état sauvage 

Les causes du déclin de sa population

Destruction de son Habitat

Son habitat se détériore à cause de la surpopulation, de la pollution, du changement climatique, des conflits entre les hommes, l’activité de l’homme, la dégradation des écosystèmes etc. Les habitats se détruisent par le biais de l’homme mais aussi par  le biais de catastrophes naturelles.

LE BRACONNAGE-L'HYBRIDATION

Les loups rouges ont été chassés et ont fait  l’objet de tire de régulation car ils étaient perçu comme dangereux pour l’Homme et néfaste pour les agriculteurs. L’hybridation avec les coyotes est aussi une cause majeure de leur déclin, même si à l’heure actuelle cette cause commence à s’amoindrir.

Le fait de l'homme

L’homme est le plus grand prédateur de chaque espèce et de chaque habitat. Par son influence, son activité, sa sur-consommation, le braconnage, la déforestation, la surexploitation de la biodiversité et des ressources naturelles, la surchasse, la pollution… Il parvient à détruire toute la biodiversité dont les espèces et leurs habitats.

Bébé-loup-rouge

Une espèce en danger d'extinction

Deux sous-espèces du loup rouge ont déjà disparu depuis 1930. La seule population survivante est celle Canis rufus gregoryi à l’est de la Caroline du Nord. Le loup rouge est en danger critique d’extinction selon l’UICN. Il ne reste que 270 individus à l’état sauvage. La situation concernant cette espèce est très inquiétante, son extinction est proche. Des

Des actions doivent être menées pour sauver cette espèce et ainsi préserver l’équilibre écologique si important pour la bonne santé de notre planète. 

Les raisons de la sauver

Le loup est essentiel à l’équilibre des écosystèmes: Lorsque celui-ci est  réintroduit,  il redonne vie à tout un écosystème comme c’est le cas dans le parc de Yellowstone. Ils régulent aussi les espèces grâce à sa prédation et permet donc rendre son habitat plus sain. Le loup a pour rôle de nourrir l’écosystème dans lequel il vit. En effet, sur de large zone il répartit les carcasses de ses proies ce qui permet à plusieurs espèces de se nourrir sans difficulté. De plus, ces carcasses sont plus que bénéfiques pour la santé des sols.

Sauvons le loup rouge

Le loup rouge peut mesurer de jusqu’à 1,3 mètre de long et peser de 20 à 40 kilos. C’est une espèce carnivore qui peut vivre jusqu’à 4 ans en moyen à l’état sauvage et 14 ans en captivité.Le loup vit en meute ! Et cette meute connaît une véritable hiérarchie: Elle se compose d’un couple dominant avec leurs jeunes des deux dernières portées.  Pour marquer son territoire, il utilise son urine et ses déjections. 

C’est un prédateur, cependant lui n’en a pas, même s’ il se bat pour asseoir sa dominance aux près du coyote et du lynx. Son régime alimentaire est basé sur la viande. Il se nourrit de rongeurs, de cerfs et quand il n’a pas le choix, il se nourrit de charogne.

Le loup rouge met au monde une portée qui peut aller jusqu’à dix petits après une période de gestation d’environ deux mois. Les jeunes bébés loups rouges naissent aveugles. Ce n’est qu’au bout de quelques jours que leurs yeux commencent à s’ouvrir. La femelle ne peut avoir qu’une portée par an, ce qui justifie le fait qu’elle veille intensément sur ces petits. Cependant, les petits sont aussi élevés par les autres membres de la meute, les parents ne sont pas les seuls à assurer la bonne éducation de la nouvelle portée. Les bébés loups vont quitter la tanière vers l’âge de 15-20 mois. Cependant contrairement aux léopards les petits resteront dans la meute le temps d’atteindre la maturité sexuelle et de fonder leur propre meute. 

Nos actions

Nature Network Fund intervient de différentes façons pour préserver le loup rouge.!

Action 1

Travailler pour la conservation de cette espèce avec les entités qui s’occupent de sa sauvegarde.

Action 2

Participer aux projets de conservation et avec une possible réintroduction. Il est nécessaire de participer aux projets de réintroduction déjà mis en place car c’est l’outil majeur de sa sauvegarde.

Action 3

Développer les mesures de conservation pour réduire la destruction de son habitat et assurer sa revitalisation.

Action 4

Sensibiliser un large public dont les écoles, et les communautés locales à la protection de cette espèce et son environnement

Action 5

Soutenir financièrement des actions de conservation sur le terrain.

Photo credit: ucumari photography on Visualhunt.com

Loup rouge-sauver